Les Champs Elysées du temps d’Homère

L’Hôtel California Paris vous  donne l’origine des mots Champs Elysées.

Dans la mythologie grecque, les Champs Élysées ou simplement l’Élysée (en grec ancien Ἠλύσιον πέδιον / Êlýsion pédion, de ἐνηλύσιον / enêlýsion, « lieu frappé par la foudre ») sont le lieu des Enfers où les héros et les gens vertueux goûtent le repos après leur mort.
Chez Homère, les Champs Élysées se situent à l’extrémité occidentale de la Terre, près d’Océan. Dans l’Odyssée, Protée les décrit ainsi à Ménélas (IV, 563-568) :
« Les Immortels t’emmèneront chez le blond Rhadamanthe,
Aux champs Élyséens, qui sont tout au bout de la terre.
C’est là que la plus douce vie est offerte aux humains ;
Jamais neige ni grands froids ni averses non plus ;
On ne sent partout que zéphyrs dont les brises sifflantes
Montent de l’Océan pour donner la fraîcheur aux hommes. »
(Trad. Frédéric Mugler, 1995)
À l’époque d’Hésiode, les champs Élysées deviennent les Îles des Bienheureux, décrites par Pindare.
Dans la mythologie chrétienne, les champs Élysées se situent en enfer et accueillent les héros et poètes qui ont vécu avant la venue du Christ. C’est ainsi que dans le poème de Dante, la Divine Comédie, les champs Élysées constituent le premier cercle de l’enfer et rassemblent les Anciens, que le sage Aristote préside.

~ par hotelchampselysees sur mai 27, 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :